Signez la pétition

Article France 3 - Nuisances au centre de Grenoble

Nuisances dans le centre de Grenoble: l'arrêté interdisant la consommation d'alcool devrait être avancé

C'est ainsi depuis 2011. A Grenoble, un arrêté interdit la consommation d'alcool dans l'espace public, entre juin et mi-octobre. Un arrêté qui pourrait être avancé en raison de la grogne des riverains de la place Grenette. Des marginaux ont pris possession des lieux avec chiens et bouteilles.  
  • Par Franck Grassaud
  • Publié le 18/05/2015 | 18:21

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes
"Ce sont des personnes en souffrance, certes, mais les signalements de nuisances se multiplient. Alors il faut faire quelque chose!", explique Mathieu Mauvais de l'Union de quartier. Chaque jour, une cinquantaine de marginaux passerait par la place Grenette. Difficile d'établir le dialogue avec ces SDF souvent alcoolisés et même drogués. Le Samu social Vinci-Codex a bien essayé. En vain.

Aux abords de la place, on croise des habitants sur les nerfs. "Cris stridents, aboiements et tapage" ponctuent les nuits, explique l'un d'eux dans les colonnes du Dauphiné Libéré. Il raconte que sa voisine "a peur pour ses enfants en bas âge depuis qu'elle a vu un homme se fracasser volontairement le crâne contre un réverbère".

Pour l'heure, la police municipale a renforcé sa présence. Face aux plaintes, -diurnes et nocturnes-, la mairie annonce la mise en place de maraudes pour "orienter ces personnes en difficulté", selon Elisa Martin, première adjointe (PdG). Elle évoque aussi l'ouverture d'une "réflexion sur l'utilisation de l'espace public", sans en dire plus.

Plus concret, l'arrêté municipal contre la consommation d'alcool sur la voie publique, -entre 18 heures et 5 heures du matin-, ne devrait pas tarder. D'habitude, il prenait effet durant les premiers jours de juin.

Reportage Jordan Guéant et Maxime Quéméner
Nuisances place Grenette
Intervenants : Mathieu Mauvais, référent de l'union de quartier centre-ville; Stéphane Gemmani, président de Vinci Codex - Samu social; Elisa Martin, première adjointe au maire

Projection à la réunion publique de l’UHCV le 18 mai 2015