Signez la pétition

Lettre 2016 au Maire


LETTRE ENVOYÉE ÉLECTRONIQUEMENT

Grenoble, le 16 mars 2016.

Destinataires : Mr le Maire de Grenoble, Mme la déléguée à la tranquillité publique.

Copie : élus (toutes les tendances politiques), préfecture de l'Isère, CCI, Label Ville, Dauphiné Libéré, FR3 régions, média internet grenoblois, Union de quartier, Mr le délégué du secteur 2.

En juin 2015, à la création du blog de la « Pétition Grenette » nous avions dit : Ce blog a vocation à disparaître le jour où la normale sera revenue au centre-ville de Grenoble, et ce durablement. Et vocation à se développer tant que cela ne se sera pas produit.

Il est regrettable que ce soit la deuxième option qui corresponde à la réalité. Nous avons donc décidé de ré-activer notre action collective et pour commencer de vous adresser cette lettre pour vous informer de la situation et de notre décision.

Depuis le début de l’année les problèmes ont hélas repris. En plusieurs lieux (dont l’ensemble place Grenette - Grande Rue - Jardin de Ville & rue Montorge) la permanence et l’intensité du problème sont depuis un mois devenues identiques à ce qui avait provoqué la création de la pétition en 2015. Nous vous invitons à consulter la nouvelle page « Témoignages 2016 » du blog où nous publions des photos récentes qui nous sont parvenues et qui le montrent.

Nous vous rappelons que la « Pétition Grenette » a déjà obtenu :
  • Les signatures sur papier de plus de 500 entreprises du centre-ville, dont 5 grands magasins, 14 grands établissements commerciaux ou bancaires, 500 gros et petits commerce
  •  Les signatures sur papier de plus de 300 particuliers
  •  Et plus de 850 signatures sur internet
Nous attirons votre attention sur le fait que la presque totalité de l’activité économique du centre-ville est représentée par les 500 entreprises signataires de la pétition, et que dans chacune d’entre elles une à des dizaines de personnes travaillent chaque jour au centre-ville.

La situation n’étant redevenue normale que pendant le dernier trimestre 2015 et en exceptant le jardin de ville où les problèmes n’ont jamais vraiment cessé, nous maintenons le texte de notre pétition et les demandes qui y sont formulées. Ce texte est visible sur la page « Le texte de la pétition » du blog.

Les marginaux se sont récemment battus entre eux place Grenette. Qu’allez vous faire avant qu’au centre-ville ne se produise un inévitable dérapage provoqué par des marginaux alcoolisés (voire drogués pour certains d’entre eux), ou des passants, ou des riverains ?

Veuillez agréer, Monsieur le Maire et Madame la déléguée, nos meilleures salutations.
Le collectif de la pétition.