Signez la pétition

Le texte de la pétition


"
Grenoble, le 12 juin 2015.

Mr le Maire de Grenoble.

Tout le centre-ville de Grenoble en général et le secteur place Grenette - Jardin de Ville – Maison du Tourisme en particulier ont été annexés par des marginaux avec chiens, le plus souvent installés en groupes. Le phénomène a démarré il y a deux ans et n’a cessé depuis de  s’amplifier.

Ces personnes, pour certaines grenobloises mais pour la majorité arrivées en provenance d’autres villes et même de l’étranger, s’attribuent la propriété des meilleurs emplacements de l’espace public, commencent dès le matin à y boire d’énormes quantités d’alcool, y font leurs besoins, se droguent pour certaines d’entre elles, pratiquent la mendicité active, créent du tapage diurne et nocturne, sont accompagnées de chiens qui aboient 24h/24 et divaguent et jonchent l’espace de leurs saletés.

Une première pétition papier portant 600 signatures de commerces et de quelques-uns de leurs clients vous a été remise le 1er juin, puis a fait l’objet d’un article le 8 juin dans le Dauphiné Libéré. Ainsi qu’annoncé c’est cette même pétition, accrue à ce jour de 200 signatures supplémentaires, qui est  ici étendue sur internet afin que tous ceux portant intérêt au centre-ville (habitants, commerçants, employés, clients, passants, touristes) puissent se manifester.

Nous demandons que la consommation d’alcool dans l’espace public cesse durablement d’être un fléau constant au centre-ville et que la drogue y soit fermement combattue. Nous demandons aussi l’application du respect de la loi afin que la salubrité et la sécurité soient rétablies pour tous. Rien de plus, mais rien de moins.

Ceci tout simplement afin qu’à nouveau : Les habitants, commerçants, employés, clients puissent accéder normalement aux domiciles, lieux de travail, commerces, distributeurs de monnaie - les parents laisser les enfants retourner au Jardin de Ville et sur les places - les passants ne plus être harcelés par de la mendicité active - les chiens enfin cesser d’être une source massive de saletés,  d’aboiements nuit et jour et parfois même de dangers - le quartier dormir la nuit pour pouvoir aller travailler le lendemain - les jeunes grenoblois ne plus avoir sous les yeux l’exemple de l’alcoolisme sauvage et de la drogue - les personnes âgées ne plus craindre de sortir de chez elles - les clients de toute la ville et d’ailleurs revenir sereinement en son centre - les emplois au centre-ville cesser d’être menacés par tous ces faits.

Veuillez agréer, Mr le Maire de Grenoble, nos salutations distinguées.
Les signataires de la pétition.
"