Signez la pétition

Les news




02 JUIN 2016 :

Comme l'année dernière, l'interdiction de consommer de l'alcool dans l'espace public n'est pas respectée au jardin de ville.
Une bagarre au couteau y a eu lieu ce jour. Nous avions alerté le Maire il y a moins de 3 mois sur "d'inévitables dérapages" après qu'une bagarre entre marginaux avait eue lieu place Grenette. Mais ça continue.
http://www.ledauphine.com/isere-sud/2016/06/02/grenoble-un-homme-blesse-d-un-coup-de-cutter-au-visage
 

24 MAI 2016 :

l’UHCV (Union des Habitants du Centre Ville) a lancé une pétition dans le système proposé par la mairie. Ils demandent un arrêté municipal valide toute l'année et sur le modèle de ce que d'autres villes on mis en place avec succès.
Aidons l’UHCV à très rapidement engranger le maximum de signatures ! Il en faut 2000, c'est beaucoup. Signez et faites signer, il suffit d'être habitant et d'avoir plus de 16 ans.
Cette pétition se signe uniquement sur le formulaire papier mis en place par la mairie, qu'il est possible de télécharger à l'adresse ci dessous.
Les formulaires remplis doivent être envoyés à l'adresse postale suivante : UHCV, 3 passage du Palais, 38000 Grenoble.

TEXTE de la pétition "pour un centre ville apaisé" de l'UHCV :
Considérant que la consommation d'alcool dans l'espace public est devenue une source quotidienne de désordres diurnes et nocturnes (attroupements, tapages, violences) et porte atteinte à l'ordre public, nous demandons que dans le périmètre déjà défini dans les précédents arrêtés et portant sur le même objet, soient interdits, toute l'année de 11h00 à 05h00, et en dehors des lieux réservés à cet effet, le transport, le port et la consommation d'alcool en réunion, sur la voie publique, lorsqu'ils sont de nature à porter atteinte à la tranquillité publique, à la commodité de passage dans les rues, à l'hygiène et à la salubrité publique.


01 MAI 2016 :

l’UHCV (Union des Habitants du Centre Ville) a obtenu qu'à partir de ce jour, consommer de l'alcool sur l'espace public est interdit à partir de 13h.  
Mais seulement jusqu'au 31 Octobre !   
Comme si tout cet hiver l'alcoolisme sauvage n'avait pas sévi (voyez la page "Témoignages 2016"), ce qui nous avait conduit à écrire au Maire (voyez la page "Lettre 2016") !


11 MARS 2016 :
Nous relançons l'action de la pétition.
Voyez la page "lettre 2016 au maire".


04 MARS 2016 :

l’UHCV (Union des Habitants du Centre Ville) a de nouveau écrit à Mr le Maire pour demander l'interdiction de l'alcool. C'est la deuxième fois, la précédente lettre étant restée sans réponse. Les lettres et l’arrêté sont visibles sur leur site.
http://uhcv-grenoble.fr/les-dossiers-en-cours/98/le-probleme-des-personnes-en-errance-dans-le-centre-ville-de-grenoble

15 FEVRIER 2016 :

Depuis 3 semaines les problèmes ont repris en plusieurs endroits : maison du tourisme, secteur Grenette (la place, le jardin de ville, Grande Rue), rue d'Alsace.

05 JANVIER 2016 : LA NOUVELLE ANNEE

En ce début d’année 2016 nous souhaitons que se confirme dans la durée le retour à la normale observé cet automne. Même si nous continuons de recevoir des mails et des photos qui nous signalent des problèmes, le cours normal de la vie semble bel et bien revenir en Centre Ville. Enfin ! Restons vigilants et espérons que cette situation va se pérenniser au cours de l'année.

Nos meilleurs vœux en ce sens pour 2016,
Jean Grenette.


1 NOVEMBRE 2015 : LA TOUSSAINT
Aujourd'hui c’est le jour des chrysanthèmes et sur les commerces fleurissent des affiches posant ces deux questions :
A quand une ville SÛRE ?
A quand une ville TENUE et PROPRE ?
Les promoteurs de cette action sont la CCI de Grenoble + la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère + l’Association des unions commerciales “Label Ville” !





09 OCTOBRE 2015 : La CCI de Grenoble, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère et l’Association des unions commerciales « Label Ville » claquent la porte des Assises de Grenoble

Initiées depuis le début de l’année et pilotées par la municipalité grenobloise, les "Assises du commerce" devaient permettre des échanges entre les élus de Grenoble, les acteurs économiques et l’ensemble des commerçants, afin de dresser un état des lieux des problématiques du commerce de la ville dans la perspective d’élaborer un plan d’actions concerté.
Aujourd’hui, le constat est clair et décevant :
  • Baisse de la fréquentation à Grenoble.
  • Poursuite de la baisse du chiffre d’affaires global des commerçants,
  • Augmentation du nombre de friches commerciales,
  • Dégradation de l’image de la ville.
D’une part les sujets prioritaires évoqués lors des Assises, comme la sécurité et l’hygiène, ne sont pas pris en considération par les élus grenoblois, d’autre part ces derniers s’engagent sur des orientations fondamentales qui n’ont jamais été abordées dans le cadre de ces mêmes Assises. C’est le cas des modalités de stationnement lors des pics de pollution, ou encore du projet de construction d’une autoroute à vélos et de suppression de toute circulation automobile sur le boulevard Agutte Sembat.
Et c’est par des voies détournées que les acteurs économiques et les commerçants en ont eu connaissance.

Considérant que la relation de confiance est rompue, et face à un tel manque de considération et d’écoute vécu comme une provocation, les représentants de la CCI de Grenoble, de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère, et de l’Association des unions commerciales « Label Ville » ont quitté conjointement la réunion des Assises ce jour, après avoir clairement exprimé aux élus de la ville que la reprise du dialogue était soumise à 4 préalables :
  • La mise en œuvre effective de mesures concrètes en faveur de l’hygiène des rues de Grenoble, afin que la ville retrouve son attractivité,
  • La mise en œuvre effective de mesures concrètes en faveur de la sécurité, considérant qu’il n’est plus acceptable que des clients du commerce prennent des risques quand ils font leurs achats à Grenoble,
  • Le retrait des dispositions relatives au stationnement pour le traitement des pics de pollution (gratuité du stationnement pour les résidents et doublement du tarif pour les non-résidents), afin que les clients du commerce ne soient pas dissuadés d’accéder à la ville,
  • Le renoncement ferme au projet d’autoroute à vélos et de suppression de toute circulation automobile sur le boulevard Agutte Sembat, pour que la ville reste accessible au consommateur, notamment par cette voie de transit majeure.


08 OCTOBRE 2015 : Nous apprenons que l’UHCV (Union des Habitants du Centre Ville) a écrit à Mr le Maire pour demander la prolongation de l’arrêté municipal. La lettre et l’arrêté sont visibles sur leur site.
30 SEPTEMBRE 2015 : Nous vous faisons part de l’existence d’une pétition concernant la maltraitance des chiens au centre ville de Grenoble.
30 SEPTEMBRE 2015 : Nous apprenons que l’arrêté municipal interdisant la consommation d’alcool dans le centre ville de Grenoble n’est valable que jusqu’au 31 Octobre. Nous savons ce qu’il adviendra dans un peu plus d’un mois s’il n’est pas prolongé, nous l’avons suffisamment vu ces deux dernières années ! Nous vous invitons à écrire à Mr le Maire pour demander la prolongation.